Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

HélioTrope


Héliotrope  n'est pas qu'une boraginacée originaire d'Amérique du Sud

et qui produit en été une profusion d'inflorescence bleue, c'est aussi...

 

La  Musique  racontée  
par  Hélène  et  Lionel

  (cliquez et patientez 15 secondes pendant le chargement)


1- HELIOTROPE Février 2007

2- HELIOTROPE Mars 2007

3- HELIOTROPE Avril 2007

CONTACTS

pour toute information   : 
Hélène DELAGE , Chef de Choeur
44  rue du Creux Rouge   63000 Clermont Ferrand
h.delage@orange.fr     04 73 36 15 50  

 

Archives

26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 17:15
  30 mai 2008  à  20 h 30,  salle du Moulin de l'Etang à Billom

Plein tarif  15€    Réduit (groupe à partir de dix) 12€   Jeunes et étudiants  8€

Reservation (office de tourisme de Billom): 04.73.68.39.85

         En Première partie :

- Un programme de chants du monde
chants populaires Hongrois (Ligeti), arménien, malgache

     Avec :              
        l'ensemble vocal Viva voce
        la chorale le Kiosque des chants de l’école intercommunale de musique de Billom-St Dier 

                                          http://accord.parfait.over-blog.com/

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

On sait qu’Offenbach a commencé sa brillante carrière avec une foule de petits actes (bouffonneries désopilantes ou charmants opéras-comiques), avant de devenir mondialement célèbre avec ses grands opéras bouffes. Mais même alors, il a continué à produire dans le format qui lui rapporta ses premiers succès et même, quelques-uns des plus réussis dans ce genre, datent de cette époque.

  Ainsi, la ravissante Pomme d’Api date de 1873, donc d’après la chute de Second Empire et est plus, que d’autres, imprégnée de cette ambiguïté qui reste la marque de fabrique de ce musicien. Ses auditeurs passent sans transition d’une situation hilarante à une atmosphère pleine d’une déchirante mélancolie et de nostalgie romantique devant un bonheur perdu. Le théâtre lyrique léger de l’époque ne cherche plus à se moquer des institutions et de la classe dirigeante, en de corrosives satires. Il veut des intrigues sentimentales et aimables, traversées de gros chagrins, mais poivrées désormais de quelques situations risquées.

  Offenbach a 54 ans maintenant et la guerre l’a beaucoup secoué. S’il récolte toujours des succès, il doit les partager et cela doit l’inquiéter secrètement. Est-ce pour cela qu’il met en scène un homme vieillissant qui doit céder la place à la jeunesse triomphante, dont il n’est plus membre ?

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 



Partager cet article
Repost0

commentaires